Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Passage à l'heure d'été
Jusqu'au 2 septembre, l'accueil est ouvert du lundi au samedi à partir de 14h. Les spectacles commencent à 20h30 et la billetterie ouvre à 20h.


Coup d'œil sur 17/18

Le programme annuel et synthétique de la prochaine saison est en ligne !
Rendez-vous ici pour découvrir tout ce qui vous attend.
Tous les détails sont à découvrir dans les pages du site.


Journal n°44 - mai/août 2017

Feuilletez le journal ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Robin des bois ?


© Valerie Jach
Compagnie : Compagnie du Périscope,
De : Caroline Bertran-Hours
Mise en scène : Caroline Bertran-Hours
Avec : Laurent Deville, Paulin Brisset
Scénographie décor : Pierre Paillès - Branches : Jean- Christophe Goddebuer (la calace) - Costumes : Joëlle Hislen - Création lumière : Paulin Brisset

Représentation(s) :

du 15 août au 2 septembre à 20h30
genre : Comptes en Suisse, Pénélope Gate et balades en forêt
durée : 1h15

Réserver


Nous avions accueilli ce spectacle à sa création, il y a environ trois ans, nous l’avons revu dernièrement chez nos collègues du Fil à Plomb et, au vue de la marche du monde, nous avons eu très envie de vous le re-proposer. Quoi de plus jouissif, au cœur de l’été, que l’histoire d’un mec qui vole les riches pour donner aux pauvres… C’est pas qu’on pousse au crime, hein, ni à la désobéissance civile, faut pas croire… et puis, Robin, c’est une allégorie, un mythe…

Ce Robin des bois ? joue la légende et la déjoue, répond aux attentes et les torpille en même temps pour une relecture sensible, culottée et on ne peut plus contemporaine. Laurent Deville, - avec l’aide de son complice masqué - interprètera tous les personnages : Petit Jean, Guy de Guysbourne, le shérif, le Prince Jean, Marianne et Will l’Ecarlate. Les scènes cultes seront aussi de la partie mais même si vous reconnaissez tout, méfiez-vous… ça n’a rien à voir !

L’histoire est bien là – vous la connaissez, on ne va pas « spoiler » - mais dans cette ré-écriture, c’est le « ? » qui compte ! La Compagnie du Périscope interroge la notion de l’homme providentiel, de l’écriture d’un mythe, d’un peuple face à ses contradictions, de la légitimité d’un pouvoir. Une scénographie épatante, une belle dose de malice, d’insolence et d’humour, pour une variation fantaisiste autour de la lutte des classes et de… l’évasion fiscale ! Bref, une bien belle façon de passer ses soirées d’été, à l’ombre d’une couronne de Femen (alerte spoil !)…



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin