Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

 [ LA BIENNALE / Arts Vivants / International ]
24 SEPTEMBRE AU 12 OCTOBRE 2019 ! Après la conférence de presse de mardi 28 mai,
toutes les infos de l'évènement sur le site dédié : http://labiennale-toulouse.com/
N'hésitez pas à aller cliquer !


[à l'écoute] Émission Au Grand Rond si j’y suis, du mardi 14 mai de 14h à 15h sur Radio Mon Païs (90.1)

Ils seront autour des micros pour répondre à nos questions :
- l'équipe d'ARTO.
- le groupe Marcel Dorcel et son orchestre de merde, qui nous ont joué en playback deux chansons
- la compagnie de l'AGIT Théâtre
- Marc Compozieux pour sa chronique.

à écouter ici


Journal n°50 - mai/août 2019

Feuilleter le journal ici


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Le Quatrième mur


© Laurent Frezouls
Compagnie : Compagnie Mise en œuvre
De : Sorj Chalandon
Mise en scène : Florian Albin, Gilles Guérin
Avec : Florian Albin
Adaptation du roman : Florian Albin, Gilles Guérin

Représentation(s) :

Du 16 au 27 avril 2019 à 21h
Du mardi au samedi, relâche les dimanche et lundi
Genre : Ode à la fraternité
Durée : 1h20


Le mardi : 1 place achetée = 1 place offerte

Un prix Goncourt lycéen sur la scène du Grand Rond ! Adapter l’écriture de Sorj Chalandon au plateau, il fallait oser. Ils l’ont fait : rarement roman a si bien parlé du théâtre et du monde. Pour tenir une promesse faite à son ami Sam qui vit ses derniers jours, Georges prend l'avion pour le Liban avec le projet fou de mettre en scène l'Antigone d’Anouilh à Beyrouth au milieu du champ de bataille qu'est cette ville.

Nous sommes en 1982. La guerre fait rage. Pour Georges, créer cette pièce sera une mission. Une mission de paix de deux heures entre les différentes parties prenantes car chacun des rôles sera tenu par un membre représentant ces différentes fractions.

Adapté du roman éponyme de Sorj Chalandon (Prix Goncourt des Lycéens), ce spectacle nous plonge dans l’horreur de la guerre avec ce qu’elle a de pire mais également dans l’espoir avec cette envie de théâtre que le personnage principal, Georges, porte au plus profond de lui. La compagnie Mise en œuvre déjà accueillie plusieurs fois au Grand Rond (La Leçon de Ionesco, L’éducation Populaire, monsieur, ils n’en n’ont pas voulu) réussit le pari de porter sur scène ce roman grâce notamment à la performance de Florian Albin qui, à lui seul, incarne tous les personnages avec une justesse et une force de jeu remarquable. Superbe.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin