Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

[à l'écoute] Émission Au Grand Rond si j’y suis, du mercredi 9 octobre de 16h à 17h sur Radio Mon Païs (90.1)

Ils seront autour des micros pour répondre à nos questions :
- Antoine Terrieux de Blizzard Concept
- le festival Toulouse Polars du Sud
- le festival Mékanik du rire
- Marc Compozieux pour sa chronique.

à écouter ici


Journal n°51 - septembre/décembre 2019

Téléchargez le journal ici


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Plats de résistance


© Patrick Denjean
Compagnie : L'Echappée Belle,
De : Catherine Zambon
Mise en scène : Enrico Clarelli,
Avec : Martine Costes-Souyris, Hélène Dedryvère,
Musicien(s) : Gaspard Chauvelot

Représentation(s) :

Du 1er au 5 octobre 2019 à 21h
Mardi 1er : représentation suivie d'un bord de scène en présence de l'autrice Catherine Zambon et d'un moment convivial avec l'épicerie paysanne Le Récantou
Genre : Cuisine et résistances
Durée : 1h


Création - coproduction Théâtre du Grand Rond
L’Echappée Belle et Catherine Zambon nous avaient régalé·e·s avec leur première collaboration Les Inavouables. Ils/elles remettent le couvert pour nous mitonner une farce contemporaine : il sera question de la recette traditionnelle de la mique, de l’exfiltration d’un cochon et de végétarisme. Une farce pour mettre autour de la table ce qui fait débat dans nos sociétés et nous rassembler autour de l’essentiel. À consommer sans modération !

Plats de résistance c’est donc un spectacle qui passe à la moulinette la recette de la mique lotoise! Mais qu’est-ce donc nous direz-vous ? Une mique est un plat traditionnel dans le Quercy, un pain poché dans un bouillon de viande. Mais la mique, c’est d’abord un plat de résistance au 16e siècle pour les paysan·ne·s qui ne veulent pas payer la taxe du four au seigneur. Entre tradition et modernisme, paysannerie contemporaine et végétarisme, cette farce nous met l’eau à la bouche et met les pieds dans le plat, pour nous aider à repenser les lignes de la tradition et du partage et bousculer nos préjugés. Catherine Zambon nous propose une écriture engagée et relevée, alors que la mise en scène d’Enrico Clarelli donnera du corps à l’appareil.

Un plat qui appelle à la résistance, qui met les petits plats dans les grands et nous fait saliver les babines pour mieux repenser le vivre ensemble ! Attention une surprise vous attend, qui mettra tout le monde d’accord et vos papilles en redemanderont !
 


Avec les soutiens du Département du Lot, de la Région Occitanie, de l'ADAMI et la SPEDIDAM ainsi que la coproduction du Théâtre du Grand-Rond et les accueils en résidence de la Communauté de communes Cazals-Salviac, de l'Astrolabe-Grand Figeac et du Tracteur (Cintegabelle).



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin