Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

[à l'écoute] Émission Au Grand Rond si j’y suis, du mercredi 9 octobre de 16h à 17h sur Radio Mon Païs (90.1)

Ils seront autour des micros pour répondre à nos questions :
- Antoine Terrieux de Blizzard Concept
- le festival Toulouse Polars du Sud
- le festival Mékanik du rire
- Marc Compozieux pour sa chronique.

à écouter ici


Journal n°51 - septembre/décembre 2019

Téléchargez le journal ici


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Veil / Badinter ou Du Courage et de la conviction en politique


© DR
Compagnie : Les Voix du Caméléon,
De : Robert Badinter, Simone Veil
Mise en scène : Christophe Merle,
Avec : Corinne Mariotto, Christophe Merle
Regard extérieur : Hélène Poussin - Environnement sonore : Jefferson Lembeye

Représentation(s) :

Du 18 au 22 février 2020 à 21h
Genre : Du verbe et de la verve
Durée : 1h

Réserver


26 novembre 1974, Simone Veil monte à la tribune et présente devant l’Assemblée Nationale le projet de loi sur la dépénalisation de l’interruption volontaire de grossesse. 17 septembre 1981, Robert Badinter monte à la tribune et présente devant l’Assemblée Nationale le projet de loi abolissant la peine de mort. On aurait presque oublié aujourd’hui que la politique c’est aussi cela. Cela ne devrait être que ça. L’intérêt général, l’exigence de la réflexion, le courage. Il faut entendre ces textes, c’est indispensable.

La compagnie Les Voix du Caméléon propose un spectacle remarquable qui redonne vie à ces deux figures, à ces deux pensées, à ces deux courages. C’est beau, c’est plein de vie, de force. Ça donne envie de s’engager !
Aujourd’hui, au cœur de l’Union Européenne, Malte pénalise encore les femmes qui continuent de partir avorter à l’étranger ! En Andorre, l’interruption de grossesse est interdite. L’Espagne en 2013 a eu la tentation de remettre en cause le droit à l’avortement. Après des manifestations de 200 000 personnes en 2016, la Pologne, début 2018, réduit considérablement ce droit. En mai dernier, le Sénat d’Alabama adopte le projet de loi le plus restrictif des Etats-Unis sur l’avortement, avec une interdiction quasi totale!

Face au terrorisme, les tentations sont grandes de mettre en place des justices d’exception ou de rétablir la peine de mort : Nicolas Dupont-Aignan a suggéré le rétablissement des bagnes. Laurent Wauquiez a réclamé des camps d’internement, sur le modèle du Guantanamo étatsunien. Nathalie Kosciusko-Morizet a proposé la prison jusqu’à la mort : c’est-à-dire une « peine de mort sociale » selon Jean-Pierre Dubois, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme. Olivier Dassault a exigé purement et simplement le rétablissement de la peine de mort. Et pourtant, en 1981, Robert Badinter, démontre de manière implacable comment des justices d’exception ou la peine de mort peuvent alimenter le terrorisme !

Notre époque traversée de doutes, de repli sur soi, de peurs, doit affronter les défis d’aujourd’hui et de demain avec convictions, courage et réaffirmer les valeurs de progrès qui sont les nôtres.


ATTENTION : Les représentations ayant lieu dans la partie accueil, les jauges sont réduite. Pensez à réserver !



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin