Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Dégingandé


© dr
Compagnie : Les Dégingandés
De : Antoine Cagnazzo, Camille Rouyard
Mise en scène : Antoine Cagnazzo, Camille Rouyard
Avec : Antoine Cagnazzo, Camille Rouyard
Regard extérieur : Marek Kastelnik

Représentation(s) :

!!! ANNULÉ !!!
Du 9 au 13 juin 2020 à 21h
Genre :
Concert-spectacle romantico saturé
Durée : 1h


Suite à l'annonce du gouvernement et pour des raisons de santé publique, toutes les représentations sont annulées jusqu'à la fin de la crise sanitaire.
Nous vous tiendrons au courant de la reprise des représentations.

Il et elle vous proposent un concert, un duo, clownesque, musical, harmonieux ! Dégingandé signifie « qui a une démarche irrégulière et sautillante, une allure à la fois relâchée et gauche en raison de son corps ou de ses membres trop longs ». Ça leur a parlé et ça nous parle aussi... Attention ! on doit vous prévenir que dans 95% des cas, pendant et juste après le spectacle, vous tomberez instantanément amoureux·ses. Il est donc recommandé de bien choisir la personne qui vous accompagnera...

Nous avons découvert ce duo lors d’un plateau d’artistes organisé par Smart et La Petite au Métronum et il fallait bien qu’on partage avec vous ces amoureux·ses qui inventent leur concert, leur musique, leurs origines, leur langage et il et elle y jouent si fort que tout ça se met à exister réellement !
Un duo, un concert avec ce qui est là, maintenant. Tout est instrument, les corps, les voix, elle, lui, le public, les mouches, la colère, l’amour, le silence… C’est un moment intime, proche de nous, proche des spectateur·trice­·s, des murs, des chaises, des peaux, des frissons, des fils de bave et des pâquerettes. C’est un concert en anglais sans un mot d’anglais, des musiques traditionnelles originales directement importées de pays qui n’existent pas. Celles-ci remisent au goût du jour dans un style bestial et nouveau inspiré du hip hop opéra rap folk breton d’Amérique du sud qui tend vers le nord mais avec une tendance légèrement à l’ouest.
Vous l’avez compris ce n’est pas du théâtre, pas de la musique, pas du clown, mais tout ça à la fois !



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin