Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Miles Davis ou le coucou de Montreux


© Studio Collin, JFL Delibes, Luc Greliche
Compagnie : ATM - Actes Théâtre Musique
De : Henning Mankell
Mise en scène : Kamel Bénac
Avec : Michel Bordes
Création lumière : Benjamin Barbet-Clinchamp

Représentation(s) :

Du 25 au 29 août 2020
Du mardi au samedi à 20h30
Genre : Driving Miles
Durée : 1h05

Réserver


On ne présente plus le « Picasso du jazz », , icône majeure de la trompette et du jazz en général.
Pourtant, au départ, Jean-Pierre n’aimait pas le jazz… Alors comment une poignée de mains avec l’artiste, geste pourtant anodin, a-t-elle pu changer son rapport à la musique et sa vie ?  
Dans sa casse-auto, Jean-Pierre se souvient. Au fur-et-à-mesure de l’histoire, se saisissant des bielles, des pistons, des bidons, il nous embarque pour tenter de saisir ce que cette musique a d’universel.

Michel Bordes installe sa casse au Théâtre Grand-Rond et c’est en musique qu’il aborde le sujet de la sensibilité universelle. Celle qui peut sublimer un quotidien à première vue ordinaire.
En centrant son approche sur le rythme, il parvient à faire du texte d’Henning Mankell, auteur suédois connu pour ses polars, un seul en scène mêlant théâtre et musique.
C’est enthousiasmant et c’est philosophique. Nous entraînant dans sa métamorphose vers une ouverture sur le monde, Jean-Pierre nous décrit son ouverture à lui-même et c’est finalement de notre propre rapport à la vie dont il est question. L’intérieur du garage de la casse, ses bidons et ses malles métalliques deviennent alors l’univers sonore et l’accompagnement musical du spectacle. Finalement, la musique est partout, ce n’est qu’une question de point de vue !



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin