Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Les Tapas


© So-foto.com
Compagnie : Carnage productions
De : Carnage productions
Mise en scène : Stéphane Filloque, Martin Petitguyot dit « Molière »
Avec : Bérengère Deméautis, Jérôme Jolicart

Représentation(s) :

Du 8 au 12 septembre 2020
Du mardi au samedi à 21h
Genre : théâtre sans parole
Durée : 1h

Réserver


 Les Tapas, c’est un couple bien assorti (pas comme leurs fringues) avec vue sur l’autoroute, un petit goût de popcorn et d’amuse-gueules burlesques. Mais surtout un petit goût de reviens-y … quand il/elle nous ont proposé la version salle du mythique Tapas de rue, on s’est dit « Banco ! », parce que c’est la saison idéale pour se faire plaisir. Il/elle nous entraînent entre Vannes et Lourdes, et surtout au croisement des deux pour un « trip » forain unique.

Si vous êtes amateur·trice de grands spectacles et que votre route n’a jamais croisé celle des Tapas, il faut bien vite réparer ce manquement à votre curriculum vitae. Dans le plus grand respect de la grande tradition du burlesque, nos « bons bougres mal dégrossis » (il/elle se qualifient comme ça, hein, on se permettrait pas) nous proposent un cabaret muet aux multiples numéros et réussissent parfois – dans un instant de grâce – à ne pas rater.

Au programme des festivités : grande illusion avec petits riens, lancer de tournevis sur cible vivante, air (dé)comprimé, bouffées d’oxygène, sans parler des boules à facettes et des petits bricolages musicaux. Bérengère Déméautis et Jérôme Jolicart, piliers de Carnage, nous offrent ici une variation qu’on en prend plein les yeux, mais également une vraie performance de comédien·ne·s et de quoi rire dans sa tête pendant quelques bonnes semaines.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin