Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Cristine L.


© Fabrice Roque, Marcella Barbieri
Compagnie : Compagnie MaëlströM
De : Ecriture collective par Bélen Cubilla, Chloé Duong, Eva Rami
Mise en scène : Chloé Duong
Avec : Bélen Cubilla, Chloé Duong, Cécile Morelle
Création musicale : Yann Coron - Conception décors : Sylvain Magnee - Création Lumière : Mathilde Pachot

Représentation(s) :

Du 29 septembre au 3 octobre 2020
Du mardi au samedi à 21h
Genre : théâtre
Durée : 1h

Réserver


La Compagnie Maëlstrõm a puisé dans le mythe, celui de Médée, et dans ces faits divers qui nous racontent ces femmes qui perdent pied et n'arrivent plus à être femme, mère, amante, ménagère... à remplir tous les rôles que la société et des siècles de patriarcat leur assignent. Un huit clos burlesque et féroce interrogeant - vous l’aurez compris - la figure de la « femme parfaite ». Soyez tout à la fois Mesdames et gardez le sourire !

Attention à la femme parfaite ! Dans un décor résolument empreint de notre imaginaire des publicités des années 50, la bonne ménagère dans sa cuisine prépare le repas familial, le sourire vissé aux lèvres... et oui, la ménagère est forcément heu-reu-se ! Mais le cliché se fissure et, peu à peu, la femme au foyer multi-tâches se craquelle et vire à la schizophrénie jusqu'à l'irréparable ! A trop endosser son habit de perfection, la femme parfaite ne cacherait-elle pas un monstre ?
La femme du spectacle se décompose et se perd, subrepticement, par des petits riens. La mise en scène du spectacle a réussi le pari de nous le faire ressentir tout en finesse. Un peu de magie, un brin de théâtre d'objet, un jeu loufoque (... et des astuces que nous vous laissons le plaisir de découvrir), nous font sourire et nous entraînent tout en douceur dans le grincement. Rentrez, prenez-place dans cette cuisine carte postale et accrochez-vous : la femme que vous voyez n'est pas celle que vous croyez !

 



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin