Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
The Rock Machine


© Mike Starnight
Compagnie : Mike Starnight
De : Marek Kastelnik
Mise en scène : Emmanuel Gil
Avec : Marek Kastelnik
Collaboration artistique : David Bowie

Représentation(s) :

Du 13 au 17 octobre 2020
Du mardi au vendredi à 21h | Samedi à 19h30
Genre : concert
Durée : 1h


Metteur en scène du Délirium du Papillon et de La Petite histoire qui va te faire flipper ta race tellement qu'elle fait peur, Marek Kastelnik prend la place d’Emmanuel Gil sur scène tandis qu’Emmanuel se glisse dans la peau du metteur en scène. Le résultat ? Un spectacle aussi fou-dingue que les deux premiers mais à la sauce musicale et virtuose de Marek. Un vrai-faux concert où le kitch le dispute au virtuose, où le théâtre s’invite par effraction, où la musique est toujours respectée (même la mauvaise) et où l’on chante juste même des trucs moisis ! Un régal.

Le Mythe : après une carrière de 15 ans marquée par les plus grands succès, Mike Starnight s’est imposé comme un des interprètes les plus talentueux et novateurs de la pop music. De nombreux·ses artistes se sont réclamé·e·s de son influence. Il a donné un nombre incalculable de concerts et a écoulé plus de 14 millions d’albums dans le monde entier.

La Réalité : après plus de 15 jours d’une carrière éclair marquée par l’absence totale de succès, Mike Starnight s’est imposé comme l’un des personnages les plus inconnus de la musique populaire. De nombreux·ses artistes ignorent jusqu’à son existence. Il a donné un nombre calculable de concerts (3) un peu partout dans la région et a vendu 14 albums dans le quartier (dont 2 au prix fort de 12 € à des touristes flamand·e·s qu’il ne connaissait même pas).

Découvert en live et en os lors du festival d’Auriac-sur-Vendinelle dont on ne fera jamais assez de pub ce spectacle est un vrai coup de cœur… et c’est pour cette raison que nous avons souhaité vous le re-proposer !



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin