Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Protocole d'accueil en temps de Covid

Pour tout savoir sur nos conditions d'accueil, les horaires et les bonnes pratiques, c'est par ici.


#cultureENFEU

Les messages #cultureENFEU reçus sont lisibles ici !
Et pour vous, que signifie pour vous assister aux spectacles vivants ?
Envoyez-nous vos textes à cultureenfeu@grand-rond.org.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Bakeke


© Le Dandy Manchot
Compagnie : Fabrizio Rosselli
De : Fabrizio Rosselli
Mise en scène : Etienne Manceau, Fabrizio Rosselli
Avec : Fabrizio Rosselli

Représentation(s) :

Du 8 au 12 juin 2021
Du mardi au samedi à 19h
Genre : cirque

Durée : 50mn

Réserver


Nous menons depuis plusieurs années un travail avec l’ESACTO – Lido pro autour de jeunes artistes circassien·ne·s. Cela ne vous aura peut-être pas échappé, chaque saison, nous proposons avec eux un plateau cirque détonnant ! Fabrizio est venu au Grand Rond pour la première fois dans ce cadre-là, avec un petit bout tout frais de son spectacle en devenir. On a adoré, il a fini le spectacle, on lui a proposé de revenir. Parfois, le spectacle vivant, c’est aussi simple qu’une grosse pile de seaux.

Ce spectacle est un empilement habile de talents. D’abord, Fabrizio qui, après s’être essayé aux métiers de pizzaïolo et de facteur, découvre à 26 ans la joie du jonglage et s’y consacre pleinement. Il a bien fait. Il se forme entre l’Espagne et l’Italie… jonglages, jeu clownesque et manipulations d’objets n’ont plus de secrets pour lui. A ses côtés, l’inénarrable Etienne Manceau - vu entre autre dans Vu de la compagnie Sacékripa –assure la mise en scène. Ça pose un socle.

Il fallait bien ça pour aboutir à cette petite pépite de spectacle, en forme d’errance clownesque. Cette création, totalement visuelle et entièrement muette nous conduit sur les traces d’un personnage téméraire qui multiplie les constructions géométriques à travers la manipulation de seaux. Obstiné face à l’impossible, ce doux rêveur nous offre une vision ludique et absurde de son obsession. Nous sommes happé·e·s par cette valse frénétique et attachante de rituels et manies qui nous laisse la bouche grande ouverte !



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin