Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Protocole d'accueil en temps de Covid

Pour tout savoir sur nos conditions d'accueil, les horaires et les bonnes pratiques, c'est par ici.


#cultureENFEU

Les messages #cultureENFEU reçus sont lisibles ici !
Et pour vous, que signifie pour vous assister aux spectacles vivants ?
Envoyez-nous vos textes à cultureenfeu@grand-rond.org.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Dandin


© DR
Compagnie : Cie La Fabrique
Mise en scène : Mallory Casas-Parramon
Avec : Sébastien Carle, Faustine Crestey, Lisa Boudet-Valette, Mallory Casas-Parramon
Création musicale: Simon Kastelnik - Création des accessoires: Pipo - D’après : George Dandinde Molière

Représentation(s) :

Du 5 au 9 octobre 2021
Du mardi au samedi à 21h
Genre : Molière
Durée : 1h

Réserver


création / coproduction Théâtre du Grand Rond

Pour les oublieux et oublieuses : George Dandin narre les tribulations d’un riche paysan qui épouse une jeune aristocrate dont la famille est sans le sou. Mariage d’argent pour les un•e•s, mariage d’élévation sociale pour les autres, mariage forcé pour la jeune femme… la comédie est noire, les relations entre les personnages bien citronnées et la morale équivoque. La Fabrique s’empare de la pièce et décale son centre de gravité pour trouver un point d’équilibre entre la vision d’Angélique et celle de George Dandin.

L’histoire a donné à la comédie de Molière un tanin très particulier, renforçant le côté visionnaire et révolutionnaire du dramaturge. 350 ans après sa création, la comédie apparaît pour ce qu’elle est : une implacable critique sociale. George Dandin achète une jeune femme dans le but de s’élever socialement à une famille qui vend sans scrupule la jeune fille, elle-même plus révoltée d’être mariée à un paysan que d’être mariée de force.
Lisa Boudet-Valette et Mallory Casas-Parramon s’emparent à quatre mains de la pièce pour lui trouver un point d’équilibre entre les points de vue de George et d’Angélique. Scènes jouées deux fois (une fois pour chaque point de vue), comédiens jouant les femmes, comédiennes les hommes, tout est bon pour interroger et plonger au plus près des nœuds dramaturgiques de la pièce.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin