Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Protocole d'accueil en temps de Covid

Pour tout savoir sur nos conditions d'accueil, les horaires et les bonnes pratiques, c'est par ici.


#cultureENFEU

Les messages #cultureENFEU reçus sont lisibles ici !
Et pour vous, que signifie pour vous assister aux spectacles vivants ?
Envoyez-nous vos textes à cultureenfeu@grand-rond.org.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Trilogie Ladji Diallo


© Jean-Jacques Abadie / Benjamin Dubuis
Compagnie : La Divine Fabrique
Mise en scène : Alberto Garcia Sanchez
Avec : Ladji Diallo,
Lumières : Frédéric Béars - Musique et son : Jeff Manuel - Chorégraphie : Sophie Abadie

Représentation(s) :

Du 12 au 23 octobre 2021
Du mardi au samedi à 21h
Genre : Trilogie Ladji Diallo
Durée : 1h10 à 1h25


Après avoir accueilli tour à tour ces trois spectacles, c’est avec une joie non dissimulée que nous vous proposons deux semaines pour plonger dans la trilogie autobiographique de Ladji Diallo, artiste protéiforme à l’énergie communicative et à l’humour bien placé. Qu’il s’agisse de la découverte du jeune banlieusard black avec le théâtre dans J’kiffe Antigone, avec la nature dans Ma vallée, un truc de fou !, ou avec le pays de ses racines et de sa vocation dans Maliroots – An ka taa !, tout est une question de partage.

Ladji Diallo a beaucoup à raconter, il est le choc des cultures incarné ! Né à Paris de parents maliens, il immigre en banlieue à 9 ans, y découvre le théâtre, et choisit quelques années plus tard d’habiter au beau milieu des Pyrénées…Dans cette trilogie, Ladji est seul en scène. Sur un plateau nu, c’est tout un imaginaire qu’il éveille en nous, à coups de textes bien sentis et de musiques envoûtantes. Vous ne le connaissez pas encore ? « An ka taa ! » veut dire « Partons ! » en bambara.
 

Ma vallée, un truc de fou !
Les 12 et 13 octobre à 21h
Durée : 1h10

Ladji nous raconte son installation dans les Pyrénées et les personnages qui peuplent sa vallée, avec malice et bienveillance. On ne peut alors que s’émerveiller avec lui devant les êtres qui occupent cet endroit magique (dans le désordre) : ses voisins, les fées, l’ours, les vaches, les ânes, le blaireau… Et on retient son souffle jusqu’au baisser de rideau !


J'kiffe Antigone !

Du 19 au 22 octobre à 21h
Durée : 1h15
Une classe de lycée d’une ville de banlieue parisienne versus Sophocle et son Antigone. Parcours croisés : celui du lycéen qui découvre une œuvre qui va le bouleverser et celui de l’héroïne tragique bouleversée par son destin. On parle souvent de « dépoussiérer » les classiques. Ici, c’est plus qu’une histoire de poussière. Ladji fait corps avec le mythe et l’explose en mille petits morceaux qui entrent en résonance avec notre époque.

Maliroots – An ka taa !

Du 14 au 16 octobre à 21h
Le samedi 23 octobre à 21h
Durée : 1h25
Ladji nous plonge au cœur de sa rencontre avec la terre de ses ancêtres. C’est l’art de vivre de l’Afrique, ses griots, sa musique et sa danse qui ont révélé le comédien/auteur/musicien qui sommeillait en lui. Pour construire ce spectacle, Ladji a travaillé autour de ses visites du Mali et des témoignages de migrant·e·s arrivé·e·s en France. C’est un voyage miroir qu’il nous offre où d’un côté il y a ce Franco-Malien et, de l’autre côté, des Maliens qui voudraient bien être « franco ».


[BON PLAN]
+ Pour un spectacle de la trilogie vu, le deuxième à tarif réduit.
+ Pour deux spectacles de la trilogie vus, le troisième offert.

 



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin