Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Protocole d'accueil en temps de Covid

Pour tout savoir sur nos conditions d'accueil, les horaires et les bonnes pratiques, c'est par ici.


#cultureENFEU

Les messages #cultureENFEU reçus sont lisibles ici !
Et pour vous, que signifie pour vous assister aux spectacles vivants ?
Envoyez-nous vos textes à cultureenfeu@grand-rond.org.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
La Petite Histoire


© DR
Compagnie : Compagnie ôRageuse
De : Eugène Durif
Mise en scène : Sarah Carlini
Avec : Sarah Carlini (ou Camille Lelandais), Marin Assassi

Représentation(s) :

Du 7 au 11 décembre 2021
Du mardi au samedi à 21h
Genre : Roméo & Juliette 2.0
Durée : 1h20

Réserver


création / coproduction Théâtre du Grand Rond

Sarah Carlini, pour celles et ceux qui ont la mémoire courte, nous l’avons découverte il y a quelques années en Aveyron avec le Théâtre Molotof et leurs spectacles dynamités. Aujourd’hui autrice, metteuse en scène et directrice artistique de la Compagnie ô’Rageuse, elle s’attaque à La petite histoire d’Eugène Durif. La petite histoire c’est surtout la grande histoire de Shakespeare : Un « Roméo et Juliette » moderne et salvateur, un texte contemporain dont l’émotion est exaltée par la danse, la vidéo, le street art et la musique électro-live.

« Dans un cimetière, à la fin de l'hiver, deux fantômes surgissent. Elle s'appelle Montaigu. Lui s'appelle Capulet. Encore une fois, ils doivent raconter, pour que le monde se souvienne, l'histoire de leurs enfants, pas toute l'histoire, ce serait trop long, ils sont trop vieux mais la petite, où ils diront l'essentiel. Ils sont complices dans leur douleur, ils sont réconciliés.
»

L’écriture contemporaine d’Eugène Durif questionne dans ce texte la place des femmes dans notre société, elle nous parle d’adolescence et pose la question de la transmission intergénérationnelle. C’est aussi un message qui interroge la violence du monde au prisme de l'héritage forcé.
Pour cette création, Sarah Carlini à la mise en scène, s’entoure d’une fine équipe : un comédien-danseur et une comédienne-danseuse talentueux•se, un DJ électro en direct, une chorégraphe et un scénographe ingénieux•ses. Le résultat : une création à la croisée des arts pour rassembler tous les publics, un spectacle générationnel par sa conception et universel par son propos !



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin