Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Protocole d'accueil en temps de Covid

Pour tout savoir sur nos conditions d'accueil, les horaires et les bonnes pratiques, c'est par ici.


#cultureENFEU

Les messages #cultureENFEU reçus sont lisibles ici !
Et pour vous, que signifie pour vous assister aux spectacles vivants ?
Envoyez-nous vos textes à cultureenfeu@grand-rond.org.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Bateau


© Le Dandy Manchot
Compagnie : Les Hommes Sensibles
De : Jean Couhet-Guichot
Avec : Jean Couhet-Guichot
Regard extérieur bienveillant : Etienne Manceau - Technique : Pablo Manuel - Décor et chorégraphie gestuelle : Geoffrey Badel

Représentation(s) :

Du 22 au 26 février 2022
Du mardi au samedi à 21h
Genre : Théâtre d'objet
Durée : 1h

Réserver


Dans le cadre de la Saison Marionnettissimo

Bateau est un de ces spectacles dont nous sommes littéralement tombé•e•s sous le charme. Ce tout premier spectacle de la compagnie Les Hommes sensibles est une pépite poétique et sensible. Laissez-vous, vous aussi, subjuguer par la magie qui se déploie. Les acrobaties, la danse, la musique et la multitude de jouets et d’objets qui prennent vie, vont vous embarquer sans mal dans un univers fantastique. Et c’est votre âme d’enfant que vous allez voir ressurgir pendant ces quelques instants passés avec chez nous.

C’est ce qu’on peut appeler un spectacle jeune public… pour adultes. On oublie souvent l’enfant qui est en nous. Que reste-t-il de cet enfant ? Du jeu, de la simplicité, de la nostalgie, des rêves, de l’émerveillement ? Tout cela est enfoui dans un coffre en bois, sous le sable d’une plage abandonnée ou au fin fond d’une mer polluée. Ce spectacle est la pelle pour déterrer ces souvenirs et se prendre à rêver avec l’être sensible que nous sommes forcément resté•e•s.


À partir de matériaux quotidiens, l’artiste manipule ces bibelots pour créer le décor de cette chambre d’enfant qui se construit et évolue en même temps que le personnage. L’enfant qui refait surface provoque des situations aussi comiques que touchantes. Un spectacle de poésie gestuelle et musicale à travers un univers poético-punk-clownesque qui fait du bien ! De quoi ramener à la surface notre enfant intérieur !
 



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin