Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Protocole d'accueil en temps de Covid

Pour tout savoir sur nos conditions d'accueil, les horaires et les bonnes pratiques, c'est par ici.


#cultureENFEU

Les messages #cultureENFEU reçus sont lisibles ici !
Et pour vous, que signifie pour vous assister aux spectacles vivants ?
Envoyez-nous vos textes à cultureenfeu@grand-rond.org.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Trilogie Sam Shepard


© Laurent Desvaux / Jlff Alcrz
Compagnie : Companie Saguaro

Représentation(s) :

Du 22 mars au 2 avril 2022
Du mardi au samedi à 21h
Genre : Trilogie Sam Shepard

Réserver


Cette saison, nous sommes ravi·e·s d’accueillir une nouvelle fois la Compagnie Saguaro avec le dernier volet de la Trilogie Shepard, Fool for love. Pour l’occasion, les deux premiers spectacles, La vie, c’est ce qui vous arrive pendant que vous rêviez de faire autre chose et Les Derniers jours de moi-même sont reprogrammés pour vous permettre de découvrir la trilogie dans son intégralité. De quoi se replonger pendant deux semaines dans l’œuvre de l’américain Sam Shepard, et de (re) découvrir au passage, le travail poétique de la Compagnie Saguaro.


Fool for love
Du 22 au 26 mars
Du mardi au samedi à 21h

création / coproduction Théâtre du Grand Rond

L’histoire d’Eddie et de May est celle d’une lutte acharnée pour la vérité et le pouvoir qu’elle donne à celui qui les détient. A travers leurs souvenirs et leurs rêves, plusieurs versions d’une histoire d’amour fatale et féroce nous sont racontées. Dans le décor d’une chambre miteuse d’un motel aux confins du déserte de Mojave, le bras de fer entre ces deux personnages commence. Ils sont observés par « le vieux », ce personnage mystérieux dont on ne sait pas vraiment s’il existe réellement ou simplement dans la tête des personnages. Détenteur lui aussi de sa vérité, il nous livre un dernier secret qui étouffe ce couple maudit.  

On commence cette quinzaine dédiée à Sam Shepard avec le dernier volet de la trilogie montée par Jean-Paul Bibé. En s’inspirant des grands thèmes de la tragédie grecque, l’auteur modernise ses personnages. Plus de rois ou de reines, mais des héros ordinaires faisant face à des circonstances extraordinaires. Pour cette version française d’une tragédie grecque écrite par un auteur américain (vous suivez ?!), Jean-Paul Bibé s’entoure de Boris Pomier, Kristina Dekens et Marc Compozieux, des habitué•e•s des planches du Grand Rond. La bande originale assurée par Jérémie Guiochet, au plateau lui aussi, vient apporter une touche sonore qui nous plonge dans l’ambiance de ce motel miteux où Eddie et May se retrouvent pour un ultime affrontement.

Durée : 1h30 - De : Sam Shepard - Mise en scène :Jean Paul Bibé - Avec :Kristina Dekens, Marc Compozieux, Boris Pomier, Jean Paul Bibé - Scénographie : Eric Vanelle - Musique : Jérémie Guiochet - Lumières : Marylou Bateau


La Vie, c'est ce qui vous arrive pendant que vous rêviez de faire autre chose
Mardi 29 mars à 21h

Cinq nouvelles de Sam Shepard prennent vie et nous embarquent au cœur de l’Amérique sur un plateau de guitare et de voix pour un road trip ciné-musico-littéraire enivrant. Le sens de la vie, le couple, la famille, la mort, l’alcool... abordés au cœur de l’Amérique profonde avec poésie et humour. Déjà accueilli deux fois, nous en gardons un souvenir saisissant de puissance.

Durée : 1h20 - De : Sam Shepard - Mise en scène :Jean Paul Bibé - Avec :Jérémie Guiochet, Jean Paul Bibé - Collaboration artistique : Corinne Calmels - Vidéo : Laurent Desvaux - Musique : Jérémie Guiochet



Les Derniers jours de moi-même
Du 30 mars au 2 avril
Du mercredi au samedi à 21h

Dernier roman de l’auteur Sam Shepard, Jean-Paul Bibé en a fait le deuxième volet de la trilogie qu’il dédie au scénariste. Entre monologue et dialogue, l’auteur se répond et nous laisse entrapercevoir le récit de sa vie dont il sait qu’il en est arrivé au bout. La présence de Jérémie Guiochet ponctue le récit de ses notes plaintives et électrisantes avec une harmonie qui donne au tout une atmosphère particulière de cette Amérique que Shepard a côtoyée. Presque comme si la vie qu’il avait traversée l’avait été à son insu, le narrateur nous livre ses souvenirs mettant un point final à son existence.

Durée : 1h20 - De : Sam Shepard - Mise en scène :Jean Paul Bibé - Avec : Jérémie Guiochet, Jean Paul Bibé -Traduction : Manu Causse - Collaboration artistique :Corinne Calmels - Création lumières : Marylou Bateau

 



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin