Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Protocole d'accueil en temps de Covid

Pour tout savoir sur nos conditions d'accueil, les horaires et les bonnes pratiques, c'est par ici.


#cultureENFEU

Les messages #cultureENFEU reçus sont lisibles ici !
Et pour vous, que signifie pour vous assister aux spectacles vivants ?
Envoyez-nous vos textes à cultureenfeu@grand-rond.org.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Correspondance 1944-1959 : Albert Camus, Maria Casarès


De : Albert Camus, Maria Casarès
Avec : Marc Compozieux, Kristina Dekens

Représentation(s) :

Samedi 11 septembre à 17h
Au Théâtre du Grand Rond et à La Cave Poésie
Gratuit


dans le cadre de Place Ô Quartier - du 10 au 12 septembre

Kristina Dekens et Marc Compozieux vous proposent une lecture d'extraits de la correspondance entre Maria Casarès et Albert Camus (1944 - 1959) d'après Correspondance (1944-1959)  de Albert Camus et Maria Casarès - Édition de Béatrice Vaillant. Avant-propos de Catherine Camus - Ouvrage édité avec le soutien de la Fondation d’entreprise La Poste, Collection Blanche © Gallimard

Jusqu'à la mort accidentelle de l'écrivain en janvier 1960, Albert et Maria n'ont jamais cessé de s'écrire, notamment lors des longues semaines de séparation dues à leur engagement artistique et intellectuel, aux séjours au grand air ou aux obligations familiales. Sur fond de vie publique et d'activité créatrice (les livres et les conférences, pour l'écrivain ; la Comédie-Française, les tournées et le TNP pour l'actrice), leur correspondance croisée révèle quelle fut l'intensité de leur relation intime, s'éprouvant dans le manque et l'absence autant que dans le consentement mutuel, la brûlure du désir, la jouissance des jours partagés, les travaux en commun et la quête du véritable amour, de sa parfaite formulation et de son accomplissement.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin