Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Delphine Alvado

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Delphine Alvado. Delphine fut comédienne associée du Théâtre à sa création, il y a 20 ans maintenant et elle a été depuis accueillie à de nombreuses reprises.

Lire la suite ici.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Le Silence des oiseaux


© cie Nansouk
Compagnie : Compagnie Nansouk
De : rie-José Lafon (Milan presse 2013)
Mise en scène : Charly Blanche
Avec : Charly Blanche, Franck Garric
Regard extérieur : Isabelle Ployet - Création sonore : Joackim Larroque - Création lumière : Dario Sajeva

Représentation(s) :
Le Mercredi 15 Mars 2023 à 15:00:00
Le Samedi 18 Mars 2023 à 15:00:00
Le Mercredi 22 Mars 2023 à 15:00:00
Le Samedi 25 Mars 2023 à 15:00:00
Le Mercredi 29 Mars 2023 à 15:00:00
Le Samedi 01 Avril 2023 à 15:00:00
Réserver


A partir de 3 ans

création - coproduction Théâtre du Grand Rond

Après sa dernière (grosse) création Bled, la compagnie Nansouk peut enfin revenir au Grand Rond avec ce spectacle moins « encombrant ». Elle nous propose ici une forme fait-main, utilise du carton et d’anciens rétroprojecteurs pour révéler les personnages et l’histoire d’un royaume où les oiseaux ont disparu et les habitants sont happés par leur télé. Avec ce spectacle, entre théâtre d’objet et théâtre d’ombre, la compagnie nous emporte dans une ode à la nature qui donne envie de lever le nez des écrans !

Le royaume de Millefeuilles compte plus d’arbres que d’habitants et d’habitantes, jusqu’à un matin d’automne où, fatigués de ramasser les feuilles, iels décident de couper tous les arbres. Ravis de trouver le repos, iels se mettent devant leur télévision et ne sortent plus de chez elleux. Mais un jour les télés se brouillent. Que se passe-t-il ?! Les oiseaux sont de retour, perchés, non pas sur les arbres disparus, mais sur les antennes de télévision…
Au centre du plateau, un livre magique, qui s’effeuille, laisse sortir l’histoire. Se forment, à partir des pages du livre, les marionnettes en origamis, accessoires du spectacle. Tout est fait de papier. Sur scène, trois arbres et deux écrans en kraft dessinent l’espace, un comédien et une comédienne cisèlent l’histoire, tantôt narrateurices, tantôt personnages. Un univers esthétique surréaliste et symbolique, inspiré de Magritte, avec une place importante pour la musique et le chant classique.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin