Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Ma distinction


© Mrs Customs Pics
Compagnie : Lot et Compagnie
De : Lilian Derruau (Wally)
Mise en scène : Jérôme Rouger
Avec : Lilian Derruau (Wally)

Représentation(s) :

Du 20 au 23 décembre 2022 à 21h
Samedi 24 décembre 2022 à 19h30
Genre : Sociologie aligotée
Durée : 1h15

Réserver


Lilian Derruau, dit Wally, vous l’avez vu au Grand Rond, dans le truculent duo Roca/Wally, 150 kg à deux, on vous en met un peu plus ? Cette fois, c’est seul qu’il occupera la scène du Grand Rond dans un spectacle touchant et drôle qui retrace son enfance aveyronnaise à Decazeville, mais aussi celle de la France ouvrière des années 70. En reliant son vécu à quelques pensées de Pierre Bourdieu, il nous invite dans une plongée sociologique au cœur des mécanismes sociaux.

Nous sommes à Viviez, cité ouvrière du bassin industriel de Decazeville dans l’Aveyron. L’usine de fabrication de zinc rythme la vie sociale des familles qui en dépendent. C’est dans cet environnement modeste que Wally grandit. Sur scène, on le retrouve avec son indécrottable guitare et cette échelle, symbole d’une « ascension sociale » qui sera peut-être la sienne.
À grands renforts de souvenirs, tour à tour touchants et drôles, Lilian Derruau nous embarque dans la France des années 70 et dans le récit de son enfance. À la lumière de sa carrière de chanteur (tendance drôle), de son succès médiatique à Paris, il revient sur certains mécanismes de domination sociale qui nous éloignent parfois de nos aspirations les plus profondes. Sans tomber dans la vulgarisation des concepts d’un des plus grands sociologues du XXe siècle, Pierre Bourdieu, Wally nous délivre une distinction, la sienne, et réussit le pari de nous en apprendre aussi sur nous-mêmes, ce qui reste finalement un enjeu fondamental du théâtre.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin