Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Delphine Alvado

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Delphine Alvado. Delphine fut comédienne associée du Théâtre à sa création, il y a 20 ans maintenant et elle a été depuis accueillie à de nombreuses reprises.

Lire la suite ici.


Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Eloïs et Léon


© Steve Laurens
Compagnie : Compagnie du Réfectoire
De : un texte de Catherine Verlaguet
Mise en scène : Adeline Détée
Avec : Lucas Chemel, Marc Closier
Composition musicale : Marc Closier - Costumes : Marion Guérin - Visuel : Vincent Debats - Création lumière : Patrick Ellouz

Représentation(s) :
Le Mercredi 19 Avril 2023 à 15:00:00
Le Samedi 22 Avril 2023 à 15:00:00
Le Mardi 25 Avril 2023 à 11:00:00
Le Mardi 25 Avril 2023 à 15:00:00
Le Mercredi 26 Avril 2023 à 11:00:00
Le Mercredi 26 Avril 2023 à 15:00:00
Le Jeudi 27 Avril 2023 à 11:00:00
Le Jeudi 27 Avril 2023 à 15:00:00
Le Vendredi 28 Avril 2023 à 11:00:00
Le Vendredi 28 Avril 2023 à 15:00:00
Le Samedi 29 Avril 2023 à 11:00:00
Le Samedi 29 Avril 2023 à 15:00:00
Réserver


A partir de 4 ans

 

 

 

Depuis dix ans, la compagnie du Réfectoire est spécialisée dans les créations théâtrales contemporaines et musicales à destination du jeune public. Elle fait le pari que les écritures dramatiques peuvent aussi toucher les enfants. Dans ce spectacle, elle nous parle de la différence et du handicap, à travers l’histoire de deux enfants que tout oppose en apparence. Pari réussi pour cette compagnie de Nouvelle Aquitaine, sans moralisme ni didactisme.

Eloïs est un petit garçon haut comme trois pommes mais très énergique. Curieux, « agité » comme le décrivent parfois les adultes qui tentent de calmer son flot continu de paroles, il poursuit sa course effrénée face au monde qui l’entoure. Il rencontre Léon, petit garçon adopté, qui est aux antipodes de sa réalité, et pour cause : Léon ne parle pas, il est muet.
La rencontre, l’apprivoisement et l’acceptation de Léon se font petit à petit. Le tout soutenu par une composition musicale en filigrane évocatrice d’images et par la présence forte des deux comédiens. Sur un plateau dépouillé, nous assistons à la confrontation de ces deux mondes et lorsque le saxophone donne enfin de la voix, c’est bien à la naissance d’un nouveau langage que nous assistons.
Un spectacle délicat où la langue ciselée de l’autrice Catherine Verlaguet parle aux plus jeunes comme aux plus âgés, tout en nuance. À découvrir !

 



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin