Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Appels entrants illimités


© dr
Compagnie : Cie des Reg'Arts
De : David Paquet
Mise en scène : Morgane Nagir
Avec : Manon Gorra, Christian Mouteliere, Marine Roualdes

Représentation(s) :

Du 16 au 20 mai 2023
Du mardi au samedi à 21h
Genre : théâtre
Durée : 1h10

Réserver


Nous sommes très heureuses d’ouvrir notre plateau à la jeune Compagnie des Reg’Arts et à sa première création Appels Entrants Illimités. Dans un univers qui pourrait presque rappeler celui de certaines séries télévisées comme Friends, ce salon dans lequel sont enfermés trois personnages un peu ratés mais très attendrissants, devient le terrain de jeu de toutes les expérimentations avant qu’ils ne se confrontent à la « vraie » vie…

Cette pièce de David Paquet, auteur canadien, nous parle de l’injonction à nous adapter à une société qui va toujours de plus en plus vite, quitte à nous faire croire que nous en sommes exclus.
Ces trois-là tentent de faire illusion, essaient de sortir de leur salon, de se confronter au dehors, sans succès.
Ce texte nous parle du rapport à l’intime et de la confrontation aux autres. Dans leur huis-clos, un quatrième personnage incarné par une simple voix semble représenter les sollicitations extérieures mais aussi le flot d’informations continu qui tiraille les protagonistes et envahit leur esprit.
La jeune compagnie des Reg’arts s’empare ici d’un sujet qui nous touche et nous habite. L’évolution des personnages, la présence de plus en plus pressante de cette « voix » donnent à la mise en scène un rythme de plus en plus effréné. Au fur et à mesure des situations, l’apaisement et l’ouverture des personnages gagnent en puissance et sublime au passage un certain art du « ratage » !



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin