Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
D'amour, de folie et de mort


© dr
Compagnie : Rends Toi Conte, Compagnie Chat Perché,
De : Adaptation d'Horacio Quiroga par Brice Pomès et Anouchka Pasturel
Mise en scène : Brice Pomès, Anouchka Pasturel, Pierre Olivier Bellec
Avec : Brice Pomès, Anouchka Pasturel, Anouchka Pasturel, Brice Pomès
Lumière : Margot Falletty - Son : Benoit Bories - Scénographie : Martin Tournay

Représentation(s) :

Du 21 au 25 février 2023
Du mardi au samedi à 21h
Genre : théâtre, théâtre d'objet, marionnette
Durée : 1h05

Réserver


création / coproduction Théâtre du Grand Rond

Quand l’univers de Brice Pomès (Le Fil à retordre, Nuits Blanches de Gueules Noires) rencontre celui d’Anouchka Pasturel (Même pas faim, Le Mange-bruit) cela donne une adaptation théâtrale et marionnettique des Contes d’amour, de folie et de mort, de l’uruguayen Horacio Quiroga. Dans ce tout nouveau spectacle, le challenge est de taille : adapter sur scène des nouvelles fantastiques, des histoires de réalisme magique à vous donner froid dans le dos.

Buenos Aires ? Montevideo ? Ou la jungle de Misiones ? Entrez dans la chambre et l'univers (sacrément) tourmenté d'Horacio Quiroga, l'auteur de Cuentos de amor, locura y muerte, comme on entre dans une jungle fascinante et hostile. Ce maître latino-américain du conte nous plonge au cœur du drame humain :  l'homme face à la Nature… face à sa nature. Les deux nouvelles choisies par les compagnies Rends-toi conte et Le Chat perché traitent de thèmes universels et intemporels : l’amour, la folie et la mort, en les teintant d’étrange et d’horreur. Dans La Poule égorgée et L'Oreiller de plumes, les personnages se confrontent à un déterminisme naturel, impitoyable, qui nous renvoie à la vulnérabilité de notre espèce humaine. Oui, ça va finir mal !
Pour développer les images puissantes du récit, Brice et Anouchka ont poussé leur réflexion sur le corps marionnettique et le théâtre d’objet. Iels créent un chassé-croisé théâtral et marionnettique mêlant vie tragique (et réelle) de l’auteur et ses écrits horrifiants.
Ajoutez-y les lumières de Margot Fallety, la bande-son de Benoit Bories, la scénographie de Martin Tourné et vous obtiendrez un objet théâtral à l’esthétique léchée et à l’ambiance noire, où fantastique et réalité se rejoignent.



Retour Bookmark and Share
© Théâtre du Grand Rond 2011 - Admin