Théâtre du Grand Rond
23 rue des Potiers
31000 Toulouse
Tél. : 05 61 62 14 85

Devenir associé·e de la SCIC

Si vous souhaitez faire partie de la vie du Théâtre, nous vous invitons à rejoindre l'aventure en souscrivant une part de la SCIC et devenir associé·e du Théâtre !
Toutes les informations par ici.


    


Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter en cliquant ici !



> Lire la suite...
Passion simple


© Galerie Borghes
Compagnie : Compagnie de la Dame,
De : Annie Ernaux
Avec : Corinne Mariotto,
Adaptation du texte : Muriel Bénazéraf, Corinne Mariotto - Regards et écoutes extérieures : Muriel Bénazéraf, Pierre Jodlowski - Création sonore et visuelle : François Donato

Représentation(s) :

Du 4 au 15 avril 2023
Du mardi au samedi à 21h
Genre : théâtre immersif
Durée : 1h20

Réserver


création / coproduction Théâtre du Grand Rond
En partenariat avec le ThéâtredelaCité

La Compagnie de la Dame, habituée des planches du Grand Rond, nous revient pour deux semaines avec sa nouvelle création, tout droit adaptée de l’œuvre d’Annie Ernaux. Corinne Mariotto et François Donato, nous embarquent pour une plongée immersive dans ce texte bouleversant qui nous raconte ce que peuvent aussi être les sentiments et les relations amoureuses. Passion simple, c’est le récit d’un arrêt, d’une rupture dans la vie d’un être humain face à ce qui structurait jusque-là son quotidien.

« À partir du mois de septembre de l’année dernière, je n’ai plus rien fait d’autre qu’attendre un homme : qu’il me téléphone et qu’il vienne chez moi ». Dans ce texte court, dense et puissamment évocateur, Annie Ernaux aborde le sujet de la dépendance affective. C’est aussi du rapport femme-homme dont il est question et des états d’attachement dans lesquels nous pouvons nous retrouver dans une relation amoureuse. Ici, cette relation nous est livrée sans fard, sans aucun jugement. Elle est portée à notre connaissance sous forme brute, presque crue.

Grâce au travail de François Donato, la présence du son dans cette nouvelle création de la compagnie donne une autre dimension au texte. En effet, la matière sonore, présente à part entière, tisse un univers dynamique et protéiforme autour des mots d’Annie Ernaux et ouvre un autre champ des possibles pour les spectateurices qui peuvent y déposer leurs propres émotions.
Nous sommes ravies de pouvoir vous présenter, en partenariat avec le Théâtredelacité, ce nouveau travail de la Compagnie de la Dame qui œuvre, une nouvelle fois, à nous faire part du rapport au monde des femmes, de leurs conditions et surtout de leur intimité.